Recrutement & Carrière

Quel avenir pour ma carrière ?


L'Union Syndicale Luxembourg se bat pour garder un système de fonction publique ouverte et de Carrière administrative.

Cela doit s'articuler sur base de l'égalité, du mérite et de la capacité et ce dans le cadre de la transparence et de la participation du personnel.

Pour garantir une carrière dynamique et motivante l'Union Syndicale Luxembourg réclame:

 

1) Le plein respect des taux de promotion de l'Annexe IB, et le rattrapage du retard historique via des quotas supplémentaires ou des concours internes

2) Un rôle accru des Comités de promotion pour assurer l'équilibre du système de promotions et la comparabilité des mérites au niveau de chaque Institution.

3) Des concours internes réguliers.

4) Des procédures transparentes et participatives liées au mérite, à l'égalité et à la capacité pour aller au-delà des grades AST9 et AD12.

5) Des passerelles entre AC et AST/SC et AST/AD : les concours externes doivent mieux valoriser les mérites du personnel déjà en place et permettre leur progression

6) Le maintien dans la pratique du principe de l'équivalence des carrières des pré et post 2004.

7) La préservation du caractère annuel de la certification et sa redynamisation.

8) Une progression en échelons sans faille : la conditionnalité doit rester l'exception et sous contrôle d'un organe paritaire.

9)-Un système plus objectif et transparent d'évaluation

10)-Un accès ouvert et équitable au management sur base des aptitudes et expertises liées à la fonction.

L'Union Syndicale Luxembourg est à vos côtés pour vous assister, dans l'intérêt de vos perspectives de carrière.

 


 

 

Les promotions sont-elles en danger en 2014? Et au-delà ?

 

NON, le système de carrière administrative - et donc les promotions  - est fondamentalement préservé pour les AD 5 à AD 12, les AST 1 à AST 9, pour la nouvelle catégorie AST/ SC ainsi que pour les agents contractuels (USL réclame plus de grades pour les GF I et GF II).

Quid à partir des AD 12  et AST 9 ?

Les promotions seront plus liées aux niveaux de responsabilité exercée et au poste occupé.

USL exige des procédures paritaires qui garantissent l'égalité des chances pour accéder aux postes concernés et ce sur base des mérites et des compétences et ce dans la transparence la plus absolue.

Conseils aux collègues

1. Veiller à ce que le REC reflète parfaitement votre performance et les difficultés rencontrées.

2. Exiger que votre évaluateur assume pleinement ses fonctions et donne des indications objectives (bon, très bon, excellent) sur vos compétences et rendement, ainsi que les langues et niveau de responsabilité.

3. En cas de problème, il ne faut pas hésiter à introduire un appel contre l'évaluation et contre la non proposition à la promotion.

4. Toujours contacter en temps opportun les représentants USL dans les comités de promotion !

Qu'exige l'USL et à quoi s'engage-t-elle ?

1. Un système d'évaluation objective et qui permet la comparaison des mérites au niveau de l'Institution

2. Une procédure d'appel crédible -  Comité paritaire à instaurer en matière d'évaluation, à fortiori avec la conditionnalité introduite à l'égard de la progression en échelon

3. Un dialogue social effectif dans le cadre de la procédure budgétaire sur les promotions à prévoir année / année.

4. Le plein respect des taux de promotion de l'Annexe I B.

5. Le respect de l'équivalence des carrières avant et post 2004

6.  Une revalorisation des Comités de promotion, seuls aptes à une comparaison des mérites au niveau de l'Institution, et à adopter les mesures correctives en cas de dérives par certaines DG, avant de proposer la liste unique des promus à l'AIPN

7. Accroître le nombre des propositions à la promotion dont disposent les Comités de promotion.

8. La publication des statistiques pertinentes sur les promotions rapides/normales/lentes par DG et au niveau de l'Institution.

9. A assister tous les collègues qui se sentiraient lésés dans leurs attentes légitimes de promotion et d'évaluation