Rencontre avec l'OGB-L du 22 juin 2017

Luxembourg, 17 juillet 2017

L'Union Syndicale Luxembourg a rencontré ce 22 juin l’OGB-L afin de procéder à une analyse de la situation en matière des conditions de travail des agents contractuels et personnel de droit national en poste dans les crèches-garderies et autres services des Institutions de l’Union européenne.

Risque de conflit national au Luxembourg !
L’USL a tenu à féliciter l’OGB-L pour l’excellente tournure que le conflit national a pris dans le secteur social en vue de la revalorisation de la Convention collective SAS.
Ce risque de conflit  concerne très directement les Institutions de l’Union européenne au Luxembourg, et plus particulièrement le secteur des crèches-garderies dans lequel travaillent une cinquantaine de salariés et une trentaine d’intérimaires de droit national et plus de 200 agents contractuels (AC).

Jungle sociale dans le secteur crèches-garderies
L’USL a souligné sa perplexité quant à l’existence dans ce secteur pourtant très sensible, de 5 types de contrat de travail pour des tâches de travail néanmoins identiques.
Coexistent ainsi des salariés de droit luxembourgeois, des agents contractuels (GF III cas du Parlement, et GF II pour la Commission) des prestataires de service, des intérimaires « de longue durée »  et des indépendants avec des différences de salaire qui interpellent.

Dumping social
L’USL a informé l’OGB-L de la détérioration de la situation qui avait donné lieu aux grèves de 2014 (200 AC en dumping social alors et plus de 250 actuellement).
Considérant le non-respect des minima sociaux en vigueur au Luxembourg, alors que cela se pratique hors de l’Union européenne,
Considérant la nature d’ordre public de la Convention collective SAS et donc l’application générale obligatoire,
Considérant que plusieurs dizaines d’intérimaires sont en poste au-delà des durées maximales autorisées,
L’OGB-L a convenu d’adresser une note au Président de la Commission européenne en vue de compléter si nécessaire son information sur cette pénible solution tout en l’engageant à trouver au plus tôt une solution politique et ce, dans l’intérêt aussi de l’image de marque de la Commission.

Formations syndicale et concours EPSO
L’OGB-L et l’USL instaureront des passerelles d’accès pour leurs membres et cadres respectifs.

Accord de coopération OGB-L/USL
Le principe d’une actualisation est retenu.

Le personnel sera tenu informé du développement des différents dossiers traités avec l’OGB-L.

Miguel Vicente Nuñez
Président USL

 

OGB-L 22 juin 2017OGB-L 22 juin 2017
OGB-L 22 juin 2017OGB-L 22 juin 2017