Concours Internes: suivi COPAR du 8 avril

La COPAR a émis un avis partagé ce lundi 8 avril.

Les représentants du personnel y ont réitéré être pour les CI mais que les conditions de conception et d'organisation doivent être améliorées. Et notamment pour ce qui concerne:

  1. Epreuve écrite sur dossier à prévoir pour les AD et AST, voire un CBT de type QCM à contenu professionnel sur le domaine choisi: sans accord.
  2. Ancienneté de service  à vérifier au regard des emplois occupés dans l'ensemble des Institutions et non seulement la Commission et progressivité au-delà des 2 ans min. à prévoir pour les grades supérieurs: accueil favorable partiel.
  3. Les détachés sur demande doivent être traités comme les détachés dans l'intérêt du service en ce qui concerne l'admissibilité aux CI: impossibilité statutaire.
  4. L'expérience professionnelle dans le domaine par rapport à l'expérience totale requise semble excessive (AD7 : 3/6 – AD8 : 4/8 et AD9 : 6/1O): accueil favorable et celle-ci constituera un critère de sélection à disposition du Jury.
  5. Domaines à repréciser sur une base d'ouverture, notamment pour la Recherche et d'autres métiers spécialisés comme la Traduction et l'Inspection: les concours internes sont ouverts à tous les métiers et Directions Générales de la Commission
  6. Les END ne devraient pas être admis aux CI considérant qu'ils n'ont pas de lien statutaire avec l'Institution: accueil favorable.
  7. La COPAR a également décidé d'inviter l'Institution à donner un caractère pluriannuel aux Concours Internes en tant qu'élément de valorisation du personnel en place.

PS: L'USL organisera des formations spécifiques sur les "Talent Screener" et autres épreuves des Concours Internes.