Rencontre avec le Premier Ministre du Luxembourg - lundi 10 juillet 2017

Luxembourg, 12 juillet 2017

L'Union Syndicale Luxembourg a rencontré Monsieur Bettel - Premier Ministre du GDL - ce lundi 10 juillet.

Les dossiers qui revêtent un intérêt particulier pour les agents de l'UE affectés au GDL, mais aussi pour le Gouvernement du GDL ont pu ainsi faire l'objet d'un échange d'informations jugé très positif.
L'USL a développé son argumentaire sur les points suivants :

1. Accord Georgieva/Asselborn sur la présence des Services de la Commission au Lux.

L'USL a mis en évidence les difficultés liées au développement des pôles digital et juridique tant en ce qui concerne l'objectif quantitatif (accroissement net d'environ 230 postes au Luxembourg à l'horizon 2018) que qualitatif.
En effet, les transferts de postes de Bruxelles vers Luxembourg présentent des obstacles majeurs au niveau des agents en particulier - et ce en raison du coût de la vie au Luxembourg - et du recours accru subséquent à des agents contractuels en lieu et place de fonctionnaires.
L'USL a plaidé pour une restauration urgente de la parité de pouvoir d'achat avec Bruxelles : la solution du coefficient correcteur au Luxembourg nous semblant la plus adéquate.

L'USL a également insisté sur le développement d'un Pôle Santé au GDL étant donné l'importance de ce secteur au niveau de plusieurs Directions Générales de la Commission présentes au Luxembourg.
Le Premier Ministre a prêté toute son attention à ce dossier et nous en a annoncé le renforcement imminent, notamment au niveau de l'agence CHAFEA.

2. Coefficient correcteur au Lux

L'USL a insisté sur l'opportunité d'instaurer un CC spécifique au Luxembourg au plus tôt, et ce afin de pallier les inconvénients que le coût plus élevé de la vie au Luxembourg par rapport à Bruxelles, induit sur l'attractivité du Luxembourg, comportant même des risques à l'égard de l'Accord Georgieva/Asselborn précité.
L'USL a également mis en évidence le coût marginal d'un CC et ce au regard en particulier du coefficient mixte Belgique/Lux mis en place en janvier 2014, et qui sera plus onéreux que le CC Lux à partir du moment où l'inflation au Luxembourg dépassera celle de la Belgique.

Le Premier Ministre n'a pas pris position sur ce dossier en raison du fait qu'une affaire est pendante devant le Tribunal de l'UE (Affaire Tataram, soutenue notamment par l'USL).

L'USL poursuivra ses efforts en vue d'une solution équitable dans les meilleurs délais.

3. Brexit/Cadre financier pluriannuel

Le Premier Ministre a souligné le moment politiquement très délicat que traverse l'UE pour ce qui concerne les négociations portant sur le Brexit et ses implications pour les finances de l'UE et ce particulièrement à l'aube des travaux devant démarrer sur les perspectives financières pluriannuelles de l'UE pour 2021/2025.
L'USL a plaidé pour une stabilité des moyens dont dispose l'UE afin de préserver les moyens de fonctionnement des Institutions, indispensables en tant qu'élément de proximité au citoyen (Fonds de cohésion et structurels) et aussi assurer la mise en place des nouvelles politiques de l'UE (Réfugiés, Climat, Sécurité...).

4. Politique du Logement au Lux/Accès des agents de l'UE
Le Premier Ministre nous a rappelé la disponibilité du Gouvernement du GDL afin d'organiser une réunion avec le Ministère du Logement et vérifier l'applicabilité des mesures en faveur de l'accès au Logement aux agents de l'UE, qui répondraient aux critères.
L'USL a immédiatement pris contact avec le Ministre du Logement afin d'organiser dès la rentrée une première rencontre.

5. Centre de traduction
L'USL a informé le Premier Ministre sur les conditions de travail au CDT qui semblent s'être détériorées à un tel point que le personnel craint pour la stabilité d'emploi.
Le Premier Ministre nous a informés du lancement d'une Etude décidée par le Conseil d'administration du CDT, et chargera son représentant auprès de cette instance d'en assurer un suivi attentif.

L'USL a remercié le Premier Ministre pour l'attention prêtée et l'a également félicité, ainsi que son Gouvernement, pour le brio avec lequel le dossier du Parquet européen a été traité, ce qui a permis en fin de compte de ratifier le Luxembourg comme siège de ce nouvel Organe de l'UE.

Miguel Vicente Nuñez
Président USL

 

P.S. Ci-joint, une photo prise lors de l'événement.


Rencontre avec le Premier Ministre GDL 10 juillet 2017